La Belle au Bois

Le bois dormant
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenir délicieux

Aller en bas 
AuteurMessage
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Souvenir délicieux   Sam 4 Nov - 12:19

Elle était venue se réfugier ce week-end dans son terroir caché, besoin d’oxygène, de savoir respirer, s’abandonner à elle-même un peu, se laisser déborder par les vagues du vent qui soufflait fort bas en cette saison.
Elle avait allumé les différents feux à l’intérieur de la maisonnée, déposé ses affaires, puis après s’être changée et ainsi débarrassée des choses superflues, partit vers les jardins…
Elle n’aurait pu se passer de ces balades, marche en solitude dans les chemins du sous bois. Elle avait dans la grange prit une couverture, qu’elle jeta sur ses épaules…
Ce matin était frais…








Les rayons du soleil commençaient à s’immiscer dans les feuillages, laissant leur lumière et leur chaleur communier avec la rosée déposée élégamment sur l’herbe, ainsi revêtue de son plus beau duvet.
L’automne, plus belle des saisons, ou couleurs et ambiance feutrée se marie pour le plus grand plaisir des yeux qui en sont amoureux.
Les feuilles tombant ainsi, formèrent un tapis de tons nuancé, partant du vert jusqu’au pourpre, sans en oublier le jaune, qui de sa touche vivante, terminait l’arc en ciel de cette saison subliminale.


Les odeurs aussi changent sous l’automne, la verdure commence à hiberner, les plantes vivaces, reprennent le contrôle de la guerre des végétations oubliées, jouant de leur danse telle une parade amoureuse face au soleil, qui séduit, descend ses bras rien que pour elles, pour un tête à tête intimiste.

Elle alla s’assoire dans le kiosque, un instant, choisissant sa place précautionneusement, un sourire aux lèvres. Elle étendit ses jambes et y apposa la couverture, les yeux pétillants.

Elle ferma les yeux et repensa à cette douce nuit, où emportée par la magie de l’instant, fut une des plus douces nuits jamais connues.



Elle l’avait emmené jusqu’ici, lieu si secret, si intime, et ils s’étaient allongés dans ce kiosque, avec comme seule couverture son manteau.
Manteau qui avait déjà bien vécu, mais qui n’avait, à ses yeux, que la valeur si chère à son cœur d’être de cette manière serrée contre lui.


Les feux follets de Valence reluisaient dans le ciel, leur offrant une pénombre, qui caressait leur visage. Elle n’avait pas du parler beaucoup. Certains moments, le silence en devient le meilleur des amants, laissant les ambiances se déposer sur votre peau et user de leur langage silencieux. Ils étaient les seuls à pouvoir en comprendre le sens et la nuance.

Leurs mains s’étaient unies, laissant leurs doigts s’entrecroiser, mélangeant ainsi leur peau, d’un contact charnel bien à eux. Geste simple, peu significatif pour pas mal de monde, et pourtant, il avait du sentir les frissons s’emparer d’elle à cet instant précis, comme si la vie, d’un coup, lui offrait le plus joli des cadeaux. Elle serra plus fort sa paume contre la sienne, joignant ses yeux aux siens, sur les lumières de Valence, qui peu à peu s’éteignirent, laissant les étoiles prendre le relais, de cette nuit de fin d’été.
Ils échangèrent quelques mots sur cette soirée magique, se livrant leurs impressions, se questionnant quelque peu, laissant leurs cœurs se connaître un peu plus.
Il y a des sentiments qu’on préfère garder pour soi, mais qui ne font aucun doute sur celui ou celle qui les partage ainsi avec vous.


C’étaient leurs dernières heures ensembles, elle voulait les partager avec lui, pas de sombre manière, mais plutôt s’inventer leur style à eux deux afin de se kidnapper et s’apprivoiser. Elle n’aurait rien changé a cette nuit romanesque et romantique, n’aurait souhaité rien de plus, que ces moments intimistes mais sincères, plus touchant par leur symbolique, que tous les actes manqués qu’ils auraient bien pu faire à la légère.

Elle leva les yeux un instant au ciel, et lui montra une étoile brillant dans le firmament, puis se dit, qu’a chaque fois qu’elle la regarderait, saurait que c’est lui qui brille ainsi. Ils n’avaient pas fait attention aux heures qui défilaient, profitant juste de l’instant accordé, laissant l’aube dévoiler son visage.

Il avança une de ses mains vers son visage, baignant ses yeux dans son regard, puis sans mots dire, pris une de ses mèches de cheveux rebelle, et la remis sensuellement derrière son oreille, la frôlant juste quelques instants, caresse d’adieux, lui indiquant en silence que le moment était venu.



Elle était là, ce matin d’automne, à la même place que cette nuit folle, repensant à toute la magie de l’instant savouré, le sourire aux lèvres, par la pensée, d’ainsi le retrouver.

Elle se prenait souvent, à remettre cette mèche rebelle derrière son oreille, souriant à la caresse vécue par le passé, se rappelant ainsi de l’empreinte de ses doigts, qu’elle n’aurait voulu donner à personne.
Après ce délicieux rêve, elle se leva et rejoignit la battisse, elle devait encore ranger quelques affaires…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Souvenir délicieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» devinette-souvenir-sourire: Doronicum orientale double
» Grau du Roi Souvenir Olivier ARNAUD 19-06-2011
» mon cadre souvenir
» souvenir forêt Noire
» souvenir de Londres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle au Bois :: En son sein... :: A ciel ouvert...-
Sauter vers: