La Belle au Bois

Le bois dormant
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une noyade ou un bain de minuit...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:20

Ayerin

Ayerin recevait des consignes de toute part,… dévêtir, frictionner, feu, bois,… mais trop absorbée par ses pensées sans raisonnement, elle n’en retint aucune… quand un pigeon vint se poser face à elle, sautillant allègrement sur ces pattes et fredonnant des RouRouRou lyriques afin d’attirer son attention.

Ayerin posa enfin ses yeux sur le volatile et amusée par son comportement lui concéda un léger sourire… Viens là,… bel oiseau lui dit-elle tendant le bras vers lui. Délaissant un instant l’endormi dont la tête reposait sur ses genoux, Ayerin retira de la patte du volatile une missive qu’elle lu en silence… lecture faite, ses yeux s’assombrirent dans l’instant la faisant sortir de sa torpeur dans laquelle elle s’était confortablement confinée !

Délaissant l’oiseau à ses jeux de danse et de chant, elle posa sur le sol la tête de son compagnon d’armes, se glissa à son côté et se mit à frictionner son torse comme elle put par-dessus le manteau qui le recouvrait…

Walan, réveilles toi ! Walan,… Walan… c'est un ordre !

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:21

Walan

Un peu de chaleur commença peu à peu à revenir dans le corps de Walan au fur et à mesure des frictions d'Ayerin.

Le jeune homme qui avait perdu connaissance en sentant de douces lèvres près des siennes la reprenait au son de la voix autoritaire de la chef de lance qui disait
Walan… c'est un ordre !

Un faible sourire apparu sur son visage et il se redressa péniblement sur un coude en disant à mi-voix : Je préférai la manière douce ...

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:21

Titilemagnifik

Titilemagnifik courait à s'en déchirer les poumons.
Les couvertures commencaient à faire sentir leur poids sur ses épaules.
Plusieurs fois, ses jambes menacaient de le laisser tomber. Plusieurs fois il avait envie de marcher afin de reprendre son souffle mais à chaque fois, la vue de Tiredaile, de l'inconnue et de Walan complétement frigorifiés l'aidait à continuer de courir.

Finalement, au détours d'un virage, il aperçu la petite troupe sur le bord du fleuve.

Il s'arrêta à coté de moilebandit et de berranger et posa trois couvertures à coté d'eux.

Puis il se dirigea toujours en courant à coté d'Ayerin et lui donna deux autres couvertures
.

Aah haa haaah aah...tiens...aaha aha haah...rechauffe...aah haa...le...haahaa haa...avec...haahahaa...celles ci...ah ah haaahah!

Titilemagnifik se laissa tomber à coté d'Ayerin et prit un air triste.

Désolé........pas pût........pas trouver.........charrette...........pour emmener.........eux............hospital.........!

Mais quand il vit que Walan revenait un peu à lui, l'espoir et le sourire revinrent prendre place sur son visage!

Je peux le transporter sur mon dos jusqu'a l'hospital s'il le faut! Il faut juste que je reprenne mon souffle cinq minutes!

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:23

Berranger

Berranger ne termina pas sa phrase

Ah c’est encore plus urgent que je ne pensais, elle à l’air de ne plus respirer du tout.

Essayant à toute allure de se rappeler les conseils d’un vieux chirurgien chez qui il avait servi comme valet, il vérifia rapidement que la bouche était libre, la langue à sa place, puis à genoux au dessus de la jeune femme, il appuya de tout son poids, bras tendu sur les côtes a plusieurs reprises, mais rien ne venait.
Puis un hoquet survint, et elle rejeta un peu d’eau. Puis par spasmes, en évacua de grandes quantités dans de douloureux efforts de toux, entrecoupés de nausées violentes. Berranger la maintenait comme il pouvait en essayant de la calmer.


N’ayez pas peur, maintenant tout va bien aller, ça va passer, ce n’est pas grave, vous avez seulement bu un peu trop d’eau, ne vous inquiétez pas.

Enfin elle se laissa aller en arrière l’air complètement épuisée mais respirant normalement, les yeux toujours clos mais le teint beaucoup moins pale. Berranger continua de s‘activer autour d’elle, la deshabillant, puis l’enroulant dans une couverture puis enfin la frictionnant vigoureusement.

Puis se tournant vers les deux autres sauveteurs


Elle va mieux, et vous de votre coté pas de problèmes?

puis il vit que Titilemagnifik était revenu

Maintenant il faudrait faire un feu, peux tu me remplacer pendant que je vais chercher quelques morceaux de bois à bruler

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:23

Titilemagnifik

Titilemagnifik avait tellement le souffle coupé que tous ses sens s'étaient engourdis.
Pendant plusieurs minutes qui lui semblerent durer des heures, il ne captait plus rien, plus un son, plus une odeur, plus de vue non plus.

Puis, tout revint normalement et il pût voir berranger sauver l'inconnue qui cracha une bonne partie de l'eau qu'elle avait ingurgité bien malgré elle.


Elle va mieux, et vous de votre coté pas de problèmes? demanda Berranger.

Titilemagnifik répondit à la place d'Ayerin, qui rechauffait Walan.

Non, non Walan à l'air de reprendre des couleurs. IL sourit et essaye de se lever. Je pense que c'est bon signe.

Maintenant il faudrait faire un feu, peux tu me remplacer pendant que je vais chercher quelques morceaux de bois à bruler. continua Berranger.

Oui, c'est une bonne idée. J'arrive tout de suite.

Titilemagnifik se leva mais fût pris d'un terrible vertige. Tout devint noir devant ses yeux. Il manqua de tomber à la renverse et posa un genou à terre.
"Quel idiot" se dit il. "Je le sais qu'il ne faut pas se lever brusquement, surtout après un effort violent! Bon, on a pas besoin d'un autre blessé alors debout et marche!"

Il se releva, doucement, et se dirigea vers Berranger.
Il prit l'inconnu dans ses bras et commenca à la frictionner comme Berranger le faisait une minute plus tôt.

Pendant que Berranger était partit chercher quelque morceaux de bois, Titilemagnifik se tourna vers Tiredaile.
Ce dernier gisait, toujours inanimé mais semblait respirer.


Tiredaile, he ho Tiredaile! Reveille toi bon sang!

Tout en l'appelant, il lui tapota la joue et de l'eau sortit de sa bouche entrouverte et de son nez.

Bon sang de bonsoir, reviens vite Berranger!
Je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas avec Tiredaile!


Quand il vit que Ayerin regardait dans sa direction, il fit un sourire qu'il voulait rassurant.
"Rien ne sert de l'accabler encore plus pour le moment!"pensa t'il.

Mais en lui même, il avait très peur!

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:24

Moilebandit

bandit était contant de voir que la situation qui leur échappait il y a peu semblait s'arranger maintenant,il revint avec le bois qu'il avait étè chercher et le déposa,attendant que berranger revienne avec d'autres branches pour pouvoir faire un feu.Il s'approcha d'ayerin et lui murmuraWalan a l'air d'être tiré d'affaire et tiredaile est entre de bonnes mains!mais moi je suis préocupé par la disparition de ma gribouille!personne ne l'a vu et je suis inquiet,c'est pour cela que je vous laisses,je vais la rejoindre!

avant de partir bandit glissa à ayerin,"prends bien soin de walan surtout aye,c'est un bon gars........."Bandit détalla comme un beau diable à la recherche de sa siréne.........

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:27

Ayerin

Ayerin allait répondre aux souhaits de Walan quand Titilemagnifik aussi rouge qu’elle auparavant vint s’affaler à ses côtés, tentant d’exprimer quelques mots inaudibles… et puis, tant d’évènements s’enchaînèrent…

…Berranger s’activant près de la sirène en la frictionnant ce qui la ramena à la vie, "ah ben en voila une qui en a de la chance…va juste lui falloir dégonflée quand même !"

…Walan qui voulait se remettre debout afin d’apporter son aide alors que lui-même se trouvait dans un sale état,… et Ayerin l’obligeant à rester couché couverture sur le dos mais ne perdant rien de ce qui se passait autour d’elle…

…et de ce gouffre à nouveau béant sous elle, quand elle vit l’inquiétude se dessiner sur le sourire anxieux de Titilemagnifik qui s’affairait sur le corps inerte de leur chef de lances …
Par Aristote non pas ça ! pensait Ayerin quand Bandit vint lui glisser à l’oreille que tout allait bien…

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:28

Tiredaile

Tiredaile essayait vainement de reprendre possession de son corps et de ses esprits. Le froid semblait-il, était entré en lui et avait en tranché chaque nerf, chaque muscle...

La grande agitation autour de lui lui fit comprendre qu'il n'était plus dans l'eau, grâce en soit rendue aux villageaois qui avaient accouru... Le visage d'Ayerin semblait danser en transparence tandis qu'on le frictionnait vigoureusement... Et la voix de Walan se mélangeait avec celle de Bandit, pour lui crier... quoi ?

Puis il repensa à la Dame. La panique le gagna. Elle n'était pas censée être à Vienne. Il ne fallait pas... Par Aristote, où était-elle ? Dans son souvenir, ils étaient cramponnés l'un à l'autre, luttant par leur étreinte contre l'étreinte du fleuve glacé. Où était-elle ?

Ces pensées l'arrachèrent à l'engourdissement. Il tourna la tête à droite et à gauche, remarquant Ayerin penchée sur Walan, puis Berranger penché sur Son inconnue. Dans un effroyable fourmillement de piqures alors que son sang se remettait à circuler, il se leva et se dirigea vers la noyée. Elle respirait ! Loués soient ces hommes et ces femmes qui avaient abandonné leurs occupations pour preter leur concours à son sauvetage !

Cependant... Pour la sauver complètement, il lui restait... une chose à faire. Alors que Titilemagnifik tentait de le retenir, il se dégagea en grognant qu'on le laisse, qu'il allait fort bb.. bb.. bien, et parvint auprès de Berranger. Personne n'avait eu l'air de reconnaitre la jeune femme, qu'une adorable teinte mauve rendait il est vrai un peu étrange. Il lui remonta la couverture jusqu'aux yeux, dissimula sa chevelure sous un autre linge, et, alors que son regard croisait celui d'Ayerin, ordonna qu'elle fut emportée non pas à l'Hopital, mais chez lui...

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:29

Berranger

Berranger ne comprenait rien a rien, il s’était de nouveau agenouillé a coté de l’étrangère pour voir si elle allait mieux, et Tiredaile manifestement tout à fait en forme, l’avait envoyé rouler sur le coté, avait ordonné de toute son autorité d’emmener l’étrangère chez lui, mail elle avait certainement besoin de soins, l’hopital paraissait plus indiqué,
Plus étrange, il lui avait couvert le visage, caché les cheveux, il valait mieux faire semblant de n’avoir rien vu.


Ah content de vous voir enfin plus en forme Tiredaile, moi même et Titilemagnifik étions très inquiets, mais vous devriez aller à l’hopital, et y conduire cette dame aussi, je n’ai du qu’à la chance de réussir à la sauver. La conduire chez vous ça ne paraît pas très raisonnable. Vous la connaissez ?

Il pensa in petto « incorrigible bavard et curieux en plus, tu ne peux pas tenir un peu ta langue dans ta poche »

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:30

Walan

Malgré les efforts d'Ayerin pour le maintenir couché, Walan avait réussi à se relever à demi pour observer juste à temps un Tiredaile, l'air plutôt en forme, recouvrir l'inconnue d'une couverture.

Il saisit doucement la main d'Ayerin en lui disant :
Aide moi à me relever s'il te plais ...

Une fois sur ses pieds, le soldat s'appuya légèrement sur l'épaule de la jeune femme, plus pour rester en contact avec elle que par réelle fatigue, et lui demanda à mi-voix pendant que Berranger posait les même questions plus fort : Qui est-elle ? Pourquoi la cache-t-il comme ça ?

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:30

Ayerin

Ayerin spectatrice impuissante face au comportement de son chef de lances croisa son regard… Mon orgueil exacerbé m’aurait-il à ce point aveugler que je n’ais été en mesure de reconnaître cette,… cette,… femme, pensait Ayerin aidant Walan à se relever,…

Le bras de celui-ci se fit plus pressant contre son épaule quand il lui demanda à mi-voix, si elle connaissait l’identité de cette inconnue !
Je ne sais pas Walan,.. et je n’ai pas envie de le savoir… lui répondit-elle le regard sombre rehaussé d'un sourire, en l’emmenant en d’autres lieux que ces rives nauséeuses.

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:31

Titilemagnifik

Titilemagnifik frictionnait toujours l'inconnue et essayait par la même occasion de réveiller Tiredaile.
Bien que respirant, il semblait bien évanouit.

Quand tout à coup, celui se réveilla et se leva d'un coup.

Ce brusque réveille fit sursauter Titilemagnifik qui recule d'un pas.


Dieu soit loué Tiredaile, tu es sain et sauf mais tu dois rester allonger, c'est mieux. Dit il en essayant de faire s'asseoir celui ci.

N'ayant que faire de ses propos, Tiredaile se dégagea de Titilemagnik et alla rejoindre l'inconnue

Il lui remonta le couverture jusqu'au yeux en ayant pris soin de lui cacher sa chevelure avec un autre linge.

Comble de mystère, il voulait que l'inconnue soit transportée chez lui et non pas à l'hospital.


"Pourquoi diantre tous ces mystères" pensa Titilemagnifik.

Mais la question n'était pas la.


Ne serait il pas mieux que toi et l'inconnue aille à l'hospital?
Cela me paraîtrait plus prudent.
De la soupe chaude vous y attend!

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:35

Tiredaile

Dans son état, une seule chose comptait, et le faisait encore tenir debout : sauver la jeune femme, et préserver son identité...

Berranger a écrit:
mais vous devriez aller à l’hopital, et y conduire cette dame aussi, je n’ai du qu’à la chance de réussir à la sauver. La conduire chez vous ça ne paraît pas très raisonnable. Vous la connaissez ?

Oui, il la connaissait. Et d'autres risquaient de la reconnaitre...

Titilemagnifik a écrit:
Ne serait il pas mieux que toi et l'inconnue aille à l'hospital?
Cela me paraîtrait plus prudent.
De la soupe chaude vous y attend!

Assailli par les deux infirmiers, Tiredaile sentait sa résolution vaciller... La survie de la jeune noyée passait, peut-être bien, par des soins experts... Il vit alors Walan lourdement appuyé sur sa Chef de Lance, et le regard de cette dernière, son sourire qui n'en était pas un... Alors, son envie de lutter, cette force qui le faisait tenir debout, l'abandonna et il se tourna vers Berranger :

Très bien, va pour l'Hopital... Mais que personne ne vous suive... Moi je dois partir pour Lyon immédiatement

Puis il s'écroula dans les bras de Titilemagnifik

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:36

Titilemagnifik

Titilemagnifik n'avait que d'espoir que tiredaile suive ses conseils et ceux de Berranger.
Il semblait obstiné à vouloir cacher l'identité de l'inconnue.

Mais, titilemagnifik percut comme une sorte de résignation sur le visage de Tiredaile.


"Ah, peut être qu'il a changé d'avis" espéra titilemagnifik.

Et quand tiredaile jeta un coup d'oeil en direction d'Ayerin et de Walan, sa résolution s'effondra.


Très bien, va pour l'Hopital... Mais que personne ne vous suive... Moi je dois partir pour Lyon immédiatement.

Sache décision Tiredaile.

"Mais pourquoi tant de mystère?" se demanda titilemagnifik.

Il n'eut pas le temps de se poser de question car Tiredaile venait de s'écrouler dans ses bras.


TIREDAILE!!!

Le retenant comme il le put, il tourna la tête pour voir ou était Berranger.

Vite Berranger, tu crois que tu peux transporter L'inconnue jusqu'a l'hospital?
De mon coté, je vais y transporter Tiredaile.
Vite, il n'y a pas de temps à perdre, chaque seconde compte.


Puis se tourant vers Tiredaile et lui dit:

Désolé mon vieux mais je n'ai pas le choix.

Et il le mit sur son épaule comme un sac de pomme de terre.

Titilemagnifik vacilla légérement sous le poids de Tiredaile mais celui fut un peu plus léger qu'il ne l'avait prévu.

On ira plus vite comme ca.

Il s'elanca en direction de l'hospital aussi vite que son corps et ses jambes pouvaient le supporter.

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:37

Walan

Ayerin avait entrepris d'emmener un Walan encore tout frissonnant à l'hôpital malgré l'envie du soldat de connaître la suite des événements concernant Tiredaile et son inconnue.

Alors qu'ils n'avaient fait que quelques dizaines de mètres, ils entendirent de l'agitation derrière eux puis Walan vit Titilemagnifik prendre Tiredaile sur son dos et se diriger vers eux.


Ils vont vers l'hospital finalement ... Nous avons un peu d'avance, dépêchons nous, il faut qu'ils soient prêt à les accueillir là-bas ...

Puis il tira Ayerin par la main pour qu'elle détourne le regard de la silhouette sur le dos du coutiller et l'aide à aller jusqu'à la maison de soins.

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:38

Berranger

Alors arriva le marchand italien, le même, l’inévitable, celui qui a en charge de faire avancer l’histoire ; mais c’est à peine s’il était reconnaissable, on aurait dit un autre homme !
Les épaules voûtées, le regard vide, il se laissait conduire au pas lent de sa vieille haridelle et sa charrette se traînait. Il se sentait tellement déprimé qu’il ne parlait plus, ce qui ne lui était pas arrivé depuis une dizaine d’années.
Quand il vit qu’il allait passer devant le groupe disparate, formé par les noyés et leurs sauveteurs, il se signa en attendant sans illusions que la suite des malheurs de cette journée continue de la rendre semblable à un cauchemard.

Berranger l’interpella


Eh L’Ami ! On a besoin d’un coup de main. Peux tu nous prêter ta carriole, le temps de transporter ces blessés à l’hôpital ?

Le pauvre marchand italien changea proprement de couleur et son visage déjà beaucoup plus blanc que de coutume vira à un gris terne du plus stupéfiant effet.
Il fit un dernier effort, malgré son regard flou, ne voulant croire à pareille malchance :


Oune écou, soulemin oune écou

Il regarda une seconde Berranger et son air décidé, puis avec l’intérêt d’un marchand de bestiaux, l’importance de la musculature de Titilemagnifik qui s'éloignait et qui avait l’air de porter la masse imposante de Tiredaile très à l’aise. Alors, dégoûté, l’air aussi avachi que le p’tit pigeon crevé qui pendait encore à sa ceinture, il descendit d’un pas lourd, jeta les rênes à Berranger


Zou no veux plou rien entendro, ozourdoui zou soui modi

Il s’assit au bord du chemin, mit les mains sur les oreilles et dodelinant de la tête il se mit à répéter, les yeux dans le vague

Zou soui modi, zou soui modi

Berranger décida de parer au plus pressé, il héla Titilemagnifik

Ce marchand italien veut bien nous prêter sa charrette pour transporter les noyés à l’hôpital.
Il attend ici que nous revenions ! Ca sera moins épuisant que de les transporter à dos d’homme !


Mais Titilemagnifik était déja trop loin. Il haussa les épaules, puis
se pencha sur l’inconnue, et souleva un peu le voile mis par Tiredaile.
Elle ne paraissait toujours pas trop bien, et n’avait toujours pas repris connaissance, mais au moins elle respirait.
Il la chargea précautionneusement sur la charrette, prit les rênes
Puis ils se mirent en route derrière Walan et Ayerin

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:40

[Arrivés à l'hopital]

Titilemagnifik

Titilemagnifik portait toujours Tiredaile sur son épaule en direction de l'hospital de vienne.
Il avait vu partir devant lui Ayerin qui soutenait Walan.
Il avait bien essayait de les rattraper mais le poids grandissant de Tiredaile se fit rappeler à ses jambes.

Chaque foulée lui demandait un effort considérable. La première traversée de Vienne pour aller chercher les couvertures avait laissée des traces qui avaient disparu pour mieux réapparaître lors de cette seconde traversée.

Plusieurs fois il faillit trébucher, ne réussissant pas à lever le pied assez haut pour éviter une racine ou une pierre mais à chaque fois, au prix d'efforts intenses et de reflexes plus qu'aiguisés, il réussissait à se rétablir et à continuer sa course.

Que Vienne lui semblait sans fin. il avait l'impression de mettre une heure pour passer chaque batiment.
Il ne sentait plus ses jambes.
Bien que ce soit impossible, Titilemagnifik essayait d'envoyer sa chaleur corporelle en direction du corps dangereusement froid de Tiredaile.


Tiens bon Tiredaile, on est presque arrivé!
Je ne te laisserai pas tomber, on va y arriver tu verras, Frey te rechaufera avec un bon feu et une bonne soupe bien chaude!


Finalement, l'hospital fut en vue.
Titilemagnifik jeta ses dernières forces dans les derniers mètres et enfonca la porte de l'hospital avec le pied et s'engouffra à l'intérieur.


PLACE!! PLACE!!
Il y a un blessé!!


Jetant un rapide coup d'oeil, titilemagnifik aperçu Freyelda.

Vite Frey, il est complétement gelé!

Titilemagnifik se précipita vers le lit le plus proche de la cheminée et y déposa Tiredaile le plus doucement possible!

C'est bon Tiredaile, tu es sauvé! Dit Titilemagnifik avant de s'effondrer au milieu de la pièce, inconscient, totalement épuisé!

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:42

Freyelda

Freyelda avait vu juste, son esprit embrumé avait malgré tout saisi l'essentiel : il s'était passé quelque chose à la plage. Et voilà maintenant que les blessés commençaient à arriver. Ayerin entra avec un Walan qui avait prit une étrange teinte bleutée. Elle se précipita au secours d'Ayerin qui semblait faiblir et toutes deux dirigèrent le soldat vers un des fauteuils que la physicienne avait préalablement installés près de la cheminée, ainsi qu'un pile de couvertures afin que celles-ci soient toutes chaudes. Elles déposèrent délicatement Walan qui tremblait de froid dans un des fauteuils. Freyelda donna une couverture à la soldate en lui disant :

Ayerin, débarrasse-le de ses vêtements mouillés... Oui je sais, ce n'est pas des plus convenables comme situation mais je crains que nous n'ayons ni le choix ni le temps de tergiverser. Tu l'enroules dans là dedans, dit elle en désignant d'un mouvement de tête la couverture, et tu le frictionnes avec. Pendant ce temps, je v...

C'est à ce moment que Titilemagnifik refit une fracassante apparition.

PLACE!! PLACE!!
Il y a un blessé!!

Vite Frey, il est complètement gelé!


Alertée par les vigoureux appels du soldat, Freyelda se précipita vers lui et le blessé qu'il amenait non sans manquer de s'affaler par terre après avoir glissé sur le parquet rendu humide par le passage de Walan.

Je suis là. Que se passe-t-il ?... Oh mon Dieu ! Tiredaile ! s'écria-t-elle en reconnaissant le blessé.

S'apercevant qu'il était inconscient, elle ordonna immédiatement de le transporter vers le lit le plus près du feu, ce que fit aussi prestement que possible Titilemagnifik.

La physicienne, quant à elle s'était empressée d'aller chercher une couverture près de la cheminée mais n'eut pas le temps d'avoir la pudibonde hésitation de rigueur à simple pensée qu'il lui fallait enlever les vêtements trempés du chef de lance. En effet, Titilemagnifik venait de s'écrouler, vaincu par l'épuisement et les efforts sans doutes surhumains qu'il avait du faire pour ramener le massif et musculeux Tiredaile jusqu'à l'hospital. La physicienne se précipita vers son nouveau patient et lui tapota sur la joue.


Titi ! TITI ! Allons, réveille-toi ! Ô Aristote ! Que t'avons-nous fait pour que tu veuilles à ce point la ruine de Vienne !

A genoux près d'un Titilemagnifik inconscient, elle implora :

Par pitié, que quelqu'un me vienne en aide ! Il faut le transporter sur un lit lui aussi !

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:43

Walan

Alors qu'Ayerin était encore estomaquée parce que venait de lui demander Freyelda, Titilemagnifik s'écroula comme une masse et la physicienne semblait désemparée par cet afflux de patients.

Par pitié, que quelqu'un me vienne en aide ! Il faut le transporter sur un lit lui aussi !

En entendant cela, Walan se releva comme il pu et se dirigea vers le coutiller inconscient en grelottant.

Pas au mieux de ma forme ... mais vais t'aider ... parvint-il à prononcer entre ses dents qui claquaient.

L'armurier saisit le jeune homme par les bras, attendit que quelqu'un d'autre le prenne par les pieds et l'emmena comme il pu vers le lit le plus proche avant de retourner s'affaler lourdement dans un fauteuil, à deux doigts de sombrer lui aussi dans l'inconscience.

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:45

Ayerin

Ayerin n’en revenait pas… voila, qu’on lui demandait de mettre à nu ces hommes comme si aujourd’hui cela paraissait bien plus Aristomachin qu’hier,… d’ailleurs elle restait, là, stoïque dans une posture bien raide, sans même une paroles acerbes, pas même un sourire narquois,… !
Le vide faisait partie de son antre… les yeux écarquillés et la bouche bée, Ayerin lorgnait vers la physicienne qui allait sans préambule se jeter sur Son chef de lances, pour le mettre lui aussi à nu avec une vigueur effarante, aux yeux d’Ayerin… Va-t-elle se mettre à le frictionner de manières assez peu coutumières pour une Dame, une baronne de surcroît !… furent les pensées d’Ayerin quand Walan se précipitant sur Titilemagnifik la fit sortir de son marasme cosmique !

D’un bond, Ayerin s’agrippa aux petons du pauvre bougre affalé aux sols et aida tant bien que mal Walan à le coucher lui aussi ! Diantre, ça devient la cour des miracles ici, ils tombent tous comme des mouches,… pensait Ayerin regardant tour à tour chacun de ces hommes !

A peine eut-elle fini son délire, qu’elle se souvint des paroles de Dame Freyelda, l’invitant à dévêtir Walan qui venait de repartir vers son fauteuil !
S’approchant de lui, et après y avoir mûrement réfléchis, Ayerin se décida à peler l’animal de toutes ses nippes mais lui laissa quand même son, son,… sa bête à couvert !
Le jeune homme était maintenant dévêtu sur son fauteuil,… alors Ayerin le recouvrit de couvertures afin qu’enfin il puisse se réchauffer et redevenir aussi vaillant qu’auparavant !

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:45

Berranger

Berranger arriva devant l’hôpital au pas trottinant de la vieille haridelle, ce qui était le mieux que pouvait faire la pauvre bête en fait de vitesse. Il saisit la couverture et son contenu tremblotant d’une étrange façon, renvoya la pauvre bête a son propriétaire d’un bruyant « yahoo » accompagné d’un direct du pied droit bien ciblé dans le postérieur du même coté , et sans plus s’occuper de la cavalcade qui repartait à toute allure vers le Rhône, pénétra dans l’hôpital.

Hola dame Freyelda, voilà la dernière noyée, et je crois celle qui va le moins bien,

Tout en parlant, Berranger installa l’inconnue dans le lit le plus proche de la cheminée, empila de nouvelle couvertures sur elle, dégagea sa tête du linge mis par Tiredaile, et recommença son massage commencé plusieurs heures ? minutes ? plus tôt sur les bords du fleuve, en attendant que Freyelda soit disponible.

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:46

Freyelda

La physicienne se rendit alors auprès de Walan et d'Ayerin. Elle examina rapidement le jeune homme : il commençait visiblement reprendre des couleurs mais semblait toujours transit de froid et visiblement éreinté. Elle se tourna vers Ayerin et lui dit :

Il faudrait mettre les vêtements de Walan à sécher devant la cheminée.

Puis baissant la voix et se penchant à l'oreille de son amie, elle poursuivit en murmurant :

Pourras-tu aussi t'occuper de Tiredaile, s'il te plait ? Je sais que c'est idiot de faire des manières dans de telles circonstances mais je ne puis le faire moi-même... Et puis bon, c'est ton chef après tout, non ? ajouta-t-elle fermement, pour se donner une contenance.

Pendant ce temps, je vais préparer une décoction pour réchauffer et revigorer nos blessés...

Après avoir jeté un oeil au berceau dans lequel se reposaient l'enfant trouvée ainsi que Clémence, elle constata qu'étonnamment, les deux fillettes dormaient comme des anges. Elle se dirigea alors vers son armoire d'apothicaire, fouillant dans ses nombreux tiroirs à la recherche de thym, de romarin, de sauge et de laurier. Et tandis qu'elle s'affairait, elle demanda à Walan, tant pour y voir elle-même plus clair dans cette histoire que pour maintenir le jeune homme éveillé :

Walan, mon ami, raconte-moi ce qu'il s'est passé sur cette plage...

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:47

Walan

D'abord intrigué par Ayerin qui quittait son chevet, Walan tenta de voir ce qu'elle faisait lorsque Freyelda lui demanda ce qu'il s'était passé.

Malgré la fatigue qui le gagnait, il tenta donc de raconter le sauvetage sur les berges du Rhône en quelques courtes phrases d'une voix qui, quoique moins tremblotante que lorsqu'il était arrivé, était encore quelques fois interrompue par de brusques frissons.



Je n'étais pas là au début. Apparemment la femme se noyait ...
Tiredaile a essayé de la ramener ... il a dû s'épuiser.
Bandit les a vus ... partit en barque pour essayer de les sauver ... il n'y arrivait pas.
J'ai plongé pour l'aider ... plus de place pour moi dans la barque avec eux dedans ... je suis revenu à la nage ...


Puis il sembla croire que la physicienne s'occupait de lui et pas des autres et dit d'une voix un peu plus forte.


Vas t'occuper d'eux ! Je vais bien ! termina-t-il, aussitôt contredit par un violent tremblement.

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:48

Ayerin

Toute cette agitation, entre frictions corporelles, portage de corps évanoui, et l’arrivée de Berranger avec l’inconnue de la plage laissait Ayerin sans voix… et les derniers mots que lui murmura Freyelda à l’oreille n’aida pas son organe à s’exprimer plus avant… bien au contraire, sa bouche s’ouvrit plus grande, … elle se sentait bien moins embêtée par ce que venait de lui demander Frey, que par la gêne qui lui nouait la gorge à l’idée que ses mots soient entendus par Walan toujours assis à leur coté…

Afin de cacher sa surprise et sa face empourprée à ses camarades, Ayerin se jeta sur les nippes de Walan qu’elle failli bien faire brûler dans l’âtre, en voulant seulement les poser sur le dos d’une chaise près de ce dernier… rattrapant prestement les braies légèrement brûlées à l’un des genoux, elle décala ensuite la chaise de l’âtre et se dirigea toujours aussi muette vers le lit où devait se trouver son chef de lances,…

Ayerin secoua doucement les rideaux des baldaquins que Freyelda avait tirés quelques minutes auparavant,… mais aucune réaction ne se fit entendre de leur côté !
Après un dernier regard tourné vers Freyelda et Walan en grande conversation, Ayerin prit une grande inspiration et passa de l’autre côté du rideau,…


Derrière les rideaux, le cœur d’Ayerin battait la chamade,… au point qu’elle du se retenir à l’un des pieds du Baldaquin et fermer les yeux afin de ne point s’évanouir,… cette alcôve lui rappelait tant de souvenirs, souvenirs nombreux au gout d’ambroisie mais comme toute substance divine, il n’en reste rien !

Reprenant ses esprits, Ayerin approcha son oreille de la bouche de son chef des lances afin d’entendre ou sentir un souffle lui permettant ainsi de se sentir rassurer… son souffle même si léger fit naître un rictus sur le visage de cette dernière !
Ses yeux se posèrent au pied de la paillasse ou trônaient des couvertures,… qui aux dires de Freyelda devaient finir sur le corps nu de celui-ci !
N’aurait-elle pu le faire à ma place la physicienne,… n’est-elle pas coutumière du geste, marmonnait Ayerin en approchant une main indécise vers la chemise mouillée de Tiredaile.

Hey, ho… Tiredaile, réveilles toi… dit-elle à voix basse en le secouant un peu,… la Baronne t’aimerait nu comme un ver afin de te voir saucissonner dans ses belles couvertures,… mais l’homme restait inerte, insensible aux paroles d’Ayerin.

Après une dernière tentative mais bien plus brusque que la première qui ne fit que balancer le corps de droite à gauche, Ayerin bougonnait de plus belle, et se vit obliger de faire glisser la chemise de son chef des lances, du bas vers le haut de sa tête pour l’y laisser,… son torse nu à découvert fut aussitôt recouvert par la première couverture qu’Ayerin saisit !

Arffff, quelle perverse la Baronne, me faire vivre des moments comme ceux là pour qu’ensuite je sois obligée de tout lui raconter dans le détail,… marmonna Ayerin entre ses dents…
Puis l’air de rien, elle commença à défaire les braies du Titi toujours comateux et fut presque soulagée que son chef soit pointilleux et pense à protéger sa lance de toutes sortes d’attaque !
Pauvre Frey,… je n’aurais pas grand-chose à lui conter,… pour ses rêveries au coin du feu, pensait Ayerin prenant soin de recouvrir d’une autre couverture les jambes et bas ventre du Titi !

Son devoir accompli, Ayerin l’air ravi détacha ses yeux du corps étendu, et écarta légèrement les rideaux quand elle s’arrêta soudain… oh et puis, qui le saura,… se dit –elle avant de passer ses mains sous la seconde couverture pour arracher l’étrange lange qui cachait la virilité du chef des lances… puis plaça sa prise sous sa chemise et sortit précipitamment rejoindre ses camarades…

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gem

avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Valence
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   Jeu 22 Mar - 15:49

Zarakai

Zarakai entra en sifflotant dans l'hôpital pour voir si Frey n'avait pas besoin d'un coup de main. Il se rendit rapidement compte que Frey état débordée, il se précipita alors vers Walan qui semblait frigorifié. Il ôta son manteau et le donna au soldat.

Tiens retire tes vêtement mouillés et mets ça.

Zarakai sorti une petite bouteille d'alcool, la tendit à Walan, puis eu un geste d'hésitation.

Cette bouteille, c'est Xeus qui me l'a... il...

Semblant reprendre ses esprits, il tendit le bras vers Walan.

Tiens bois ça, ca va te réchauffer, ensuite vas t'asseoir pres du feu.

Zarakai s'adressa alors à Frey :

Frey, dis-moi ce que je peux encore faire pour t'aider!

_________________
Si la senualité devait être ivresse... Je m'y noyerais sous toutes formes de maladresse... Rien que pour en séduire sa finesse... et de cette diplomatie en faire mon adresse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une noyade ou un bain de minuit...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une noyade ou un bain de minuit...
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Monaco Monte-Carlo : des noms évoquant un univers de rêve et de prestige
» taille des chambres et salles de bain
» quel enduit pour salle de bain?
» [Meuble de salle de bain] Système Elle de Rapsel
» plantes pour salle de bain?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle au Bois :: En son sein... :: Livre ouvert sur ma vie...-
Sauter vers: